On se tutoie ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, décembre 10 2009

Quelques conseils concernant la création d'entreprise

Je ne suis généralement pas fan des billets de blog dont les titres ressemblent à « 10 conseils pour devenir riche et beau », car ils semblent généralement inscrits dans une démarche de SEO plutôt que d'information qualitative.

Les conseils ci-dessous peuvent sembler du bon sens, mais pour ma part je les acquis au fil du temps et j'aurai aimé les mettre en place dès le début.

Pour trouver des marchés n'hésitez pas à vous présenter auprès de vos concurrents.

Une société qui fait le même métier que vous n'est pas forcément votre ennemie. Elle peut généralement avoir des coups de rush ou des besoins de compétences externes.
Généralement ils vous confieront des petits bouts de projets au début et si le courant passe bien et que vous faites bien votre travail cela peut devenir récurrent ; surtout dans un contexte où l'on n'a pas envie de louper un marché tout en étant frileux sur les embauches.

Ne vous laissez pas envahir par la paperasse.

Sans organisation la paperasse devient vite une vraie galère, surtout pour s'y retrouver.
Personnellement j'utilise une arborescence assez simple, je crée un dossier pour le mois, par exemple 2009-11 avec des sous dossiers comme courrier, documents, factures, releves, fax…
Et dès que je reçois un document je le classe. S'il est numérique c'est vite fait, si c'est papier je le scanne. Pensez aussi à leur donner des noms explicites.

Sauvegarder vos documents.

Quelque soit le domaine d'activité il faut faire des sauvegardes, de préférence une locale + une externe. Pour la locale j'utilise deux disque montés en RAID et time machine.
Pour la distante rsync vers un serveur. Ceux qui veulent quelque chose de simple peuvent se tourner vers des solutions prêtes à l'emploi comme dropbox.

La prise de notes en réunion

La prise de notes lors d'un rendez vous est quelque chose de complexe, surtout quand ça s'éternise.
Quand vous notez vous n'êtes pas attentif et vice-versa. Et qui n'a jamais eu le souci d'avoir à déchiffrer ses propres notes ?
Si vous avez le malheur de vouloir vous y replonger quelques jours plus tard vous n'y comprenez plus rien. Si vous êtes un fan des notes il faut le faire tout de suite.
Comme je ne le suis pas, j'utilise une autre solution: le magnétophone. Ca me permet d'avoir toute l'attention possible lors de l'entretien sans en perdre une miette.

Au début pour débriefer c'est plus long mais avec un appareil mp3 il suffit de charger les entretiens sur son ordinateur et on navigue facilement dans les enregistrements.
L'un des autres avantages c'est ce que cela vous oblige et oblige votre client à une grande transparence. Fini les « tu ne me l'as pas dit » ou « on avez validé ça à l'oral ».

Conclusion

Finalement l'essentiel de ces points traitent de méthodologie, mais quand on maitrise son métier l'organisation est de loin la chose la plus complexe lorsqu'on se met à son compte.

jeudi, octobre 29 2009

Y a comme un écho…

mercredi, octobre 7 2009

Appartement de 63m² à louer au cœur du vieux Lille

Un peu plus d'un an après avoir quitté Paris, je m'éloigne un peu de Lille, direction la campagne.

Pour ceux que ça intéresse, j'ai fait une page spéciale décrivant l'appartement, agrémentée de quelques photos.

Pour ceux que ça n'intéresse pas, n'hésitez pas à faire suivre à vos contacts, ce serait sympa.

Si vous avez une question, c'est par ici.

PS : Si j'en parle c'est juste pour éviter de payer le préavis, je n'ai pas de commission de la part de l'agence.

mardi, juin 23 2009

Une solution pour réduire la consommation d'énergie

Il y a quelques jours Nicolas Hulot était l'invité du Grand Journal et a exposé une idée pour limiter la consommation d'énergie que je trouve à la fois juste et simple à mettre en place.

Il s'agit selon lui d'instaurer un prix de l'énergie variable.

Aujourd'hui nous sommes dans un modèle de consommation de masse ; où plus j'achète et plus le coût à l'unité diminue.

L'idée serait de mettre en place l'inverse, c'est à dire d'avoir un prix de l'énergie exponentiel, plus je consomme d'énergie et plus celle ci me coûte cher à l'unité.

Voilà à mon sens les conséquences d'un tel raisonnement:

  • Taxer les plus riches qui veulent continuer à vivre comme tel au dépend de la planète.
  • Diminuer le prix du ticket d'entrée d'accès à l'énergie (prix de base plus faible).
  • Réduire la consommation globale d'énergie et donc d'émission de gaz à effet de serre.

Aujourd'hui j'ai du mal à croire en la responsabilité citoyenne. Sans une carotte les gens (je m'inclue volontiers) n'agissent pas. Ce n'est pas forcément par manque de volonté mais parce qu'il est difficile de percevoir le fruit de ses efforts. On a du mal à distinguer les implications de nos actions au jour le jour.

Bien entendu avoir une formule mathématique de type exponentiel risque de transformer les factures d'électricité en vrai casse tête mais pour simplifier on peut imaginer un système de palier.

Dans ce système reste à définir une base de consommation par citoyen réaliste, sachant que notre niveau de consommation est aussi variable selon notre âge.

Bref, on en a bien profité mais il va falloir commencer à se serrer la ceinture dude !

lundi, décembre 8 2008

Adhésion et soutien à l'APRIL et au Téléthon

J'ai toujours trouvé que la donation était un bon système de financement, à la fois non contraignant et juste, dans le sens où chacun peut donner en fonction de ses moyens et au moment où il le souhaite (ou le peut).

Dans ce sens je m'étais toujours promis de donner aux projets qui me tiennent à cœur.

J'aimerai pouvoir me vanter d'y avoir pensé tout seul mais il faut bien dire que c'est le contexte qui m'a poussé à donner, à la fois pour l'APRIL et pour le téléthon.
Pour ceux qui ne connaissent pas, l'APRIL est une association de soutien au logiciel libre.

J'y ai adhéré en tant qu'entreprise.

J'en fais un billet car cela incitera peut être quelqu'un d'autre à faire un don.

lundi, novembre 17 2008

Réflexion ouverte sur l'identité numérique, suite à Paris Web 2008

La conférence de David à Paris Web 2008 m'a laissé avec pas mal d'interrogations, notamment concernant l'identité numérique, tant l'enjeu me paraît important.
Initialement je pensais aborder ce point lors de la table ronde, mais n'ayant pu y participer, autant en faire une réflexion ouverte et publique.

Aujourd'hui de plus en plus de services proposent de gérer notre identité via openid.
Outre le fait que cela casse un peu l'intérêt d'une identité décentralisée si tout le monde se propose de la gérer, il y a à mon avis un autre problème non abordé plus important qui est celui de la légitimité de tel ou tel acteur.

Aujourd'hui personne n'imaginerai se faire délivrer une carte d'identité physique par une compagnie privée, pourquoi cela serait envisageable sur Internet ? Et pourquoi plutôt par X que par Y ?
Si l'on ne réfléchit pas à cette problèmatique dès maintenant (et le sujet est déjà bien avancé) on risque de se retrouver avec 2-3 compagnies privées (je vous laisse deviner les noms) qui vont gérer 95% des identités mondiales.

David a proposé une première idée, avec un cheminement différent. Pour lui c'est surtout la question de la confidentialité et de la pérennité de la structure qui possède vos données qui pose problème.
Dans cette optique il a proposé d'utiliser nos modems d'accès à Internet pour gérer notre identité. Notre *box deviendrait finalement notre relais openid. Je trouve que c'est une bonne idée mais avec un nombre important de défauts :

  • Quand on pense identité numérique, il faut penser mondial et pas local or le système de box est très répandu en France mais beaucoup moins ailleurs.
  • On ne peut pas se permettre de mettre sur la touche à la fois toutes les personnes qui n'ont pas d'accès par le biais d'une box mais également celles qui n'ont pas d'accès tout court.
  • La notion d'identité est omniprésente est ne peut pas se resteindre au cadre du domicile. Notre identité ne peut pas s'effacer dans le cadre d'une utilisation d'internet au travail par exemple.
  • La gestion technique de l'identité numérique ne doit pas être un frein, cad qu'elle ne doit pas être trop complexe.
  • Cela me semble dangereux d'avoir un accès physique simple à un outil de gestion d'identité (usurpation ...)
  • La gestion de notre identité doit faire l'objet de toutes les précautions (encryptage, backup...)

En réfléchissant à cela je me suis dit que finalement il pourrait être intelligent de déléguer l'aspect identité numérique à un pouvoir public national voire supranational.
L'identité numérique de chaque citoyen serait gérée directement par son propre pays qui se devrait de mettre à disposition des comptes openid pour tout un chacun.

Ça ne me semble ni abérrant ni impossible à réaliser, il suffit de regarder aujourd'hui le système de paiement des impôts sur Internet qui fonctionne relativement bien.

Alors à quand l'ouverture de openid.gouv.fr et l'ajout d'une URL sur notre carte d'identité ?

mercredi, octobre 8 2008

L'argent dette : une vidéo pédagogique

Cette longue vidéo (52 minutes) retrace l'avènement des banques ainsi que leur fonctionnement actuel.

On y apprend comment est créé l'argent et pourquoi la dette est si colossale.

La simplicité des fondements donne froid dans le dos tant elle parait acceptée par la majorité qui finalement n'y comprend rien.

Je répète : nous avons créé un système qui nous maîtrise et que peu de gens comprennent.

Cette explication des fondamentaux m'a permis de mieux comprendre la crise, qui me semblait si soudaine, et qui maintenant me paraissait juste inévitable.

Je ne te cache pas que la complexité de la vidéo est croissante mais franchement elle en vaut vraiment le coup, d'autant plus qu'elle évoque quelque pistes de solutions possibles.


L'Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR) from Bankster on Vimeo

vendredi, juillet 4 2008

Appartement de 55m² à louer à Noisy le sec à partir du 1er août 2008.

Edit du 05/07/08 : L'appartement n'est plus disponible.

Voilà voilà, l'aventure Paris se termine pour de vrai (enfin pour ce qui est d'y vivre) ; les cartons sont prêts, direction Lille.

=== Attention, début de la page publicité : ===

Étant donné que nous remontons, notre appartement sera donc disponible à partir du 1er août.
Le loyer mensuel est de 577€ (mais l'agence ou le propriétaire l'augmentera sûrement un peu) auquel il faut rajouter un abonnement au gaz (pour l'eau chaude et les plaques de cuisson ~50€).

Concernant les transports le RER E est à 2km (joignable par la navette boissière ~10 minutes) et les métros 11 et 9 sont accessibles par le bus 129 à 1km (Station La Boissière, Fernand Lamaze).

Pour localiser l'appartement c'est là.
Quelques photos sont disponibles en pièce jointe dans ce fichier zip.

Si ça vous branche l'agence à contacter est ATM & Gaillard : 01 48 91 97 97
Sinon vous pouvez peut être en parler autour de vous :-)

Si vous avez une question précise, c'est par ici.

=== Fin de la page publicité (comme pour le service public). ===

PS : Si j'en parle c'est juste pour éviter de payer le préavis, je n'ai pas de commission de la part de l'agence.

vendredi, avril 18 2008

La vie en quelques définitions ...

Bernard Werber, mon auteur préféré, a publié une liste de quelques définitions frappées au coin du bon sens.

Je pense que la plupart de ceux qui lisent ce blog seront particulièrement sensibles à la définition du consultant.

vendredi, février 22 2008

Love.years++

love.jpg

- page 1 de 2