On se tutoie ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, mai 23 2009

Dans la peau d'Apple: iTv

Bizarrement la télévision est un produit qui n'a que très peu évolué ses dernières années.
Outre le fait que l'on soit passé à des écrans plats, les fonctionnalités sont très réduites.

Aujourd'hui les fournisseurs d'accès à Internet propose des forfaits avec des box offrant des services avancés.

Au final on se retrouve avec son téléviseur entouré de sa box, de son disque dur pour enregistrer des films ou faire du time-shifting, un lecteur DVD, une console, un téléphone…

Tout cela prend beaucoup de place, pourquoi ne pas avoir un certain nombre de fonctions inclues dans le téléviseur, qui aurait vraiment un rôle de plate forme multimédia ?

Pour en revenir au titre, un peu accrocheur, il me semble qu'Apple possède toutes les cartes pour sortir un produit vraiment innovant dans ce domaine.

Le design

Le produit pourrait simplement se présenter comme un gros imac avec une dalle plus grande.

Le matériel

Les besoins en puissance pourraient être réduits mais avec des capacités audio, vidéo et stockage améliorées et une gestion fine de l'énergie.

  • A l'intérieur un disque dur pour enregistrer des émissions et sur le côté un lecteur DVD, voire Blu-ray pour la lecture des films.
  • Un port ethernet et une connexion wifi pour se brancher directement à Internet.
  • Une isight permettant la vidéo-conférence.
  • Un combo microphone - haut parleurs pour faire de la téléphonie sur IP.
  • Un port bluetooth et infrarouge pour interagir avec des périphériques proches (iphone, oreillette pour les appels téléphoniques ou en vidéoconférence…).

Bref, cette iTv se présenterai simplement comme une agrégation de technologies existantes, rien de révolutionnaire au niveau du matériel.

Les applications

Côté logiciel c'est toute l'infrastructure Apple qui pourrait jouer avec un système de locations de films et d'achat de musique qui existe déjà avec iTunes et un système d'achat d'applications, déjà présent avec l'iPhone.
Des tonnes d'applications pourrait voir le jour:

  • Lecteur de flux RSS.
  • Application de domotique (pour piloter la fermeture de ses volets par exemple).
  • Consultation de vidéos en local et en ligne (miro-like).
  • iTunes light pour écouter de la musique, écouter la radio.
  • Téléphonie (via son FAI ou un système externe comme Skype).
  • Envoi de mail (en le dictant).
  • Gestion de contacts via le carnet d'adresse avec synchronisation gmail, mobile me…
  • Affichage de photos avec un iPhoto light permettant des fonctions basiques: consultation, diaporama, rotation…

La killer feature

Aujourd'hui ce qui empêche la télévision de s'imposer comme un centre multimédia de la maison, c'est l'aspect interaction.
Le système de télécommande est limité et utiliser un clavier sur sa télévision n'est pas forcément pratique.

La killer feature serait à mon goût un système de reconnaissance vocale avancé.
À l'installation un couplage entre personnes et téléviseur serait effectué.
L'intérêt serait de pouvoir piloter aussi les applications installées (c'est le système qui ferait la concordance voix - texte).

Bref, il me semble qu'il y a vraiment quelquechose d'intéressant à faire de ce côté ; et vite maintenant, parce que mon téléviseur à tube cathodique commence à fatiguer :-).

jeudi, mai 14 2009

Un mac pro, ça voyage.

Transit

mardi, février 26 2008

iPhone : attendre, encore et toujours ...

Comme pour tous les nouveaux produits high tech bling bling qui sortent j'essaie d'être un peu raisonnable et de ne pas me jeter dessus dans un excès de geekerie.

Je préfère que ce soit les premiers qui essuient les pots cassés : problèmes software, matériel défectueux (même si ça arrive sur des produits rodés), etc ...

En ce moment j'ai toutes les bonnes raison d'attendre pour l'iPhone :

  • D'une part on évoque de plus en plus un iPhone 2, qui en plus d'intégrer la 3G (et même la 3.5G) se verrait munie d'une caméra embarquée. Il semble de plus en plus probable qu'Apple mette en place une version mobile d'iChat afin de faciliter la visio conférence. Cette fonctionnalité serait disponible sur les iphone et les touch. Il y aussi de fortes chances que l'on voit apparaitre du GPS. Le frein majeur à toutes ces évolutions étant l'autonomie de la batterie, un gros travail devra être fait à ce niveau.
  • Ensuite quelques bruits de couloir évoquent une baisse de celui-ci d'environ 100$. Même si ce n'est pas dans les habitudes d'Apple de casser les prix on est en droit d'y croire puisque que pour un grand nombre, le prix élevé reste le principal obstacle.
  • Je suis curieux de voir un peu le potentiel du SDK afin de pouvoir répondre à la fameuse question : jailbreakera, jailbreakera pas ? Si chaque application doit être validée par Apple afin de pouvoir être installée inutile de dire que ce serait une énorme déception.
  • Me concernant ce qui m'a toujours le plus rebuté c'est ce forfait data anormalement cher, facturé par orange. Ici ce que j'attend avec impatience c'est l'arrivée de free sur le marché de la 3G. Si free parvient à obtenir cette licence il disposera alors d'une force de frappe conséquente dans le domaine de la téléphonie (et autres applications) mobiles puisqu'il détient aussi une licence WiMAX.

Etant donné que Free a souvent mis des grands coups de pied dans la fourmilière on peut rêver de plusieurs choses :

  1. De la téléphonie 100% IP sur son mobile, et donc des coûts largement réduits, voire de l'illimité.
  2. La gratuité des appels depuis sa freebox vers les mobiles (d'ailleurs Alice commence à offrir des heures de communications).
  3. Une seule facture englobant sa box triple and play et son forfait mobile (cependant ne révons pas trop, le forfait ne serait sûrement plus de 29,99€)

Il est amusant de constater que la stratégie de Free est à l'opposé de celle de SFR : se servir de son implantation dans les foyers pour conquérir le marché de la mobilité.
Nul doute que les mois à venir nous réservent encore de belles suprises ...

mardi, janvier 22 2008

Macbook & mésaventures ...

Les rumeurs

Avant de commencer à utiliser un mac je me suis souvent laisser dire que le matériel d'Apple était de bonne facture et que l'écart de prix se justifiait grâce à cela.
D'autre part les fans de la pomme vous jurerons que le prix excessif du matos n'a d'équivalent que le SAV sans faille.

Les symptômes

Sauf que voilà, moins d'un an et demi après avoir acheté mon macbook (18 septembre 2006), je peux vous confirmer que ce n'est pas pour les composants qu'on choisi un mac.
Il y a une dizaine de jour c'est la batterie qui m'a lachée, sans réels signes précuseurs ; affichant simplement une batterie avec une croix sous OS X.

Ça limite l'intérêt d'un portable quand on se ballade un fil à la pate.

Presque 200€ plus tard me voilà avec une batterie neuve et pimpante et un volume de RAM passé de 512mo à 2go (impossible de bosser sous eclipse avec 512).
Je devenais enfin productif sur mon macbook.

Les symptômes (bis repetita)

Hier c'est le disque dur qui a rendu l'âme, la tête qui se met à claquer, le dossier avec le point d'interrogation au boot, la loose.
Et mon matériel, j'en prends soin.
Ce qui me met en colère c'est qu'après maintes recherche il s'avère que mon disque dur fait parti d'une série noire, celle aux caractéristiques suivantes :

  1. Marque : Seagate
  2. Modèle : ST96812AS
  3. Firmware : 7.01

Alors franchement ça aurait été bien de la part d'Apple :

  1. De reconnaître le problème
  2. De prévenir les utilisateurs ayant acheté ce matériel (ils peuvent retrouver nos coordonnées, au moins pour ceux ayant acheté sur l'Apple store), afin qu'ils anticipent une perte de données
  3. De faire un geste, ou mieux de remplacer le disque

Bilan

Très franchement je ne regrette pas mon achat parce que le design est séduisant et que le système mac OS X s'adresse aussi bien aux débutants qu'aux utilisateurs avancées (pratique pour sa moitié).
Toutefois je voulais casser un peu le mythe du matériel irréprochable par le biais de ce billet.

Un reste d'espoir ?

J'ai contacté Apple afin d'obtenir un remplacement du disque en question. Pas de réponses pour le moment. Je noterai ici le résultat de ma demande.
Stay tuned.

mercredi, juin 6 2007

Il est là, il arrive, je le veux !

Reste deux contraintes de taille : le prix et l'opérateur, toujours pas choisi.

mardi, février 27 2007

C'est pas moi, c'est les autres !

Joli pirouette pour apple ! Non content de détenir 80% du marché de la vente de musique en ligne (on parle de 40% en france), apple se paye le luxe de tacler ses partenaires. Et en première page s'il te plaît.

Pour les plus anglophobes d'entre nous, Apple dénigre dans ce billet toute la politique de DRM mise en place, selon eux, par les majors. A les lire ils n'y seraient vraiment pour rien. Ou peut être que Steve Jobs a senti le vent tourner et s'est dit que c'était le bon moment de se placer dans le camp des consommateurs, ce qui est à mon avis une bien bonne idée.

Étant un fervent lecteur de ratiatum qui dissèque jour après jour l'actualité du P2P, je peux vous garantir que l'on cherche encore la plus value. Concernant les aspects négatifs ils sont par contre bien connus : freiner l'intéropérabilité, brider le consommateur qui achète légalement et autres joyeuseries.

Etant donné le poids que possède apple dans le domaine de la vente de musique on peut espérer voir les choses bouger rapidement. En attendant tu peux toujours scander les DRM c'est de la merde ou rallier le collectif stopdrm. Et pour finir, restes FairPlay ...